L'invisible demeure

Création 2015

Actuellement Nathalie Hauwelle travaille sur un nouveau projet de création « L’invisible Demeure ». Aux côtés de sa sœur Marie-Pierre Hauwelle (réalisatrice de films d’animations), elle souhaite retracer la mémoire de leur enfance par le biais d’une maison qu’elles explorent le temps de la performance. Ensemble, elles recherchent la possibilité de se souvenir dans une « maison du songe ».

Ce projet est donc une recherche autour de l’espace et du temps :

Il existe pour chacun de nous une maison onirique, une maison du souvenir-songe, perdue dans l'au-delà d'un passé vrai. Habiter oniriquement la maison natale, c'est plus que l'habiter par le souvenir, c'est vivre dans la maison disparue comme nous y avons rêvé. Gaston Bachelard

Pour cela, elles se plongent dans leur univers à travers une maison miniature, où toutes les pièces, de la cave au grenier sont recréées, filmées en temps réel et projetées, créant ainsi un espace fictionnel dans lequel elles peuvent évoluer.

La maison est donc le cœur même de l’action, le lieu de la création de la mémoire. Nathalie et Marie-Pierre s’interrogent sur le corps, les rêves, les peurs et la notion de grandir…

L’objectif de cette création, en mêlant installation en direct et films d’animations, est de regarder comment les lieux nous construisent autant que nous construisons notre mémoire. Sommes-nous les habitants ou les habités de nos espaces de vie ?

Avec le soutien de la Mairie de Toulouse - ce projet a reçu la bourse Toulouse UP, le Conseil Général Midi Pyrénées, le Centre Culturel Bonnefoy, le Ring

Télécharger le dossier artistique : L'invisible demeure