Je suis pleine de larmes

Projet pour un cimetière des amours perdus

je-suis-pleine-de-larmes_1

Ce projet met en scène un cimetière de l'amour, gai et irrationnel, une nécropole vivante, belle et triste à la fois, faite de fleurs artificielles et de paillettes, de boutons et de violettes, de tissus, de fils aux couleurs chatoyantes. Issus de "bouquets pleins de larmes", cette création expose des croix de vois et de feutrine, des fleurs de saison, des pétunias défraichies par le soleil, des fleurs de tissus...

Ce cimetière inventé célèbre les amours perdus. C'est un espace poétique du recueillement, un espace du repos de l'âme, où chacun peut déposer sa peine ou fêter ses amours perdus.

je-suis-pleine-de-larmes_2
Croquis de l'installation

Pour rendre l'installation tangible, une journée de rencontre et d'animation avec le public est prévue dans le cadre de ce projet. Cette journée d'intervention s'appelle "Aujourd'hui, le bureau des amours perdus est ouvert, mais seulement jusqu'à cinq heures". Une journée de troc d'histoire est organisée et vise à rendre l'installation propre au lieu qu'elle occupe, à créer un véritable lien entre l'artiste et le public.

Projet crée dans le cadre de l' appel à projet "Cahors Juin Jardins" 2013.